je voudrais devenir une « Jeune fille aupair » en France.

Ngày đăng: Saturday, 5 July ,2014

 

Chère la famille d’accueil.

Je suis très ravie de vous écrire dans ce moment pour me bien entendre.

Je connais le programme de « Jeune fille aupair » depuis longtemps par Internet et le catalogue publicitaire. Je trouve que ce programme est très intéressant et utile pour des étudiants comme moi qui étudient la langue étrangère dans le monde, par exemple : le  français, l’anglais, l’allemande… Et voilà, j’ai participé à ce programme qui m’intéresse beaucoup et je voudrais devenir une « Jeune fille aupair » en France.

Je me présente : je m’appelle Hương, j’ai 20 ans, je suis étudiante de l’Université de Hanoi. J’apprends le français  depuis cinq ans : trois ans au lycée et deux ans à l’Université. J’aime bien le voyage, la lecture et la musique. Ma passion, c’est à aller en France.

Quant à ma famille, il y a cinq membres : mes parents, mon grand frère, ma sœur et moi. Mes parents sont paysans. Mon grand frère et ma sœur sont couturiers. Ils sont maries et ils ont des enfants très aimables.

Aupair Vietnamj’aime bien les enfants

Je fais des études à l’Université de Hanoi avec mes bons amis et nous sommes ravis d’étudier le  français ou faire le voyage ensemble (à Sam Son). J’ai trois amies en même classe qui sont devenus « Jeune fille aupair » en France.

Après mes cours, je fais un job mi – temps, je suis une précepteur de famille à Hanoi. J’apprends le  français à une petite fille de onze ans pendant trois mois. Elle est très intelligente. Je l’aime bien.

À ma maison (à Hai Duong – village natal), j’ai deux nièces très aimables de quatre ans et de trois ans de mon grand frère et ma sœur. Elles sont dynamiques et espiègles. Je joue souvent avec eux et leurs apprends la langue maternelle. Chaque fois que je rentre chez moi, j’achète toujours de petits cadeaux à mes nièces comme : des bonbons, des poupées…elles les aiment bien. De plus, j’aide ma mère à faire des ménages et je prends le soin des nièces quand leurs parents sont occupés. Je les emmène à l’école maternelle. Effectivement, j’aime bien les enfants parce que chaque enfant possède un caractère différent et très aimable.

Dans la classe, je suis douce, patient, dynamique et enthousiaste (d’après des remarques de mes amis).

Par ailleurs, je participe encore aux activités sociales comme : faire un don du sang et surtout en Mars, je suis volontaire dans une association non gouvernementale qui s’appelle « Hanh Trinh Xanh », je ne sais pas le traduire en  français avec ses buts non-lucratif : « Sécurité routière » et « protection de l’environnement ». En plus, nous aidons les pauvres, les handicapes, les orphelins (qui sont atteints le poison de dioxyde – CO2) et les offrir de petits cadeaux dans la vie. En été dernier, j’ai participé au « Voyage à travers le Vietnam à vélo 2012 avec le circuit plus de 2600 km de Ca Mau à Ha Noi » de cette association. C’est un voyage très intéressant et significatif pour moi et mes amis.

Après avoir fini ce voyage, j’ai des expériences comme : élever de la conscience pour protéger l’environnement, avoir plus de connaissance de notre pays (l’homme, la nature…), s’adapter rapidement à l’environnement de vie collective, avoir l’esprit de solidarité…

Participer au programme de « Jeune fille aupair », je pense que c’est une bonne occasion d’étudier le français  pour des étudiants comme moi, parce que je ne le parle pas bien et de voyager votre pays aussi. Je voudrais améliorer le niveau de  français (B2), comprendre la langue quotidienne de vous et élargir mes connaissances. J’adore visiter votre pays depuis que j’apprends le français. Votre pays òu il y a beaucoup de paysages connus et magnifiques, je peux faire connaissance avec de nouveaux amis et découvrir la tradition culturelle, la nature et l’homme de votre pays.

J’espère d’avoir l’occasion de découvrir votre pays prochainement. J’ai besoin de vos aides pour réaliser mon rêve.

À votre santé !

Nguyễn Thị Hương.